Saison 2019-2020

Découvrez la programmation du CADO

Spectacles CADO

La vie rêvée d’Helen Cox

d’Antoine Rault
mise en scène Christophe Lidon
avec Jean-Pierre Michaël, Christelle Reboul

lumières Marie-Hélène Pinon - musique Cyril Giroux - costumes Chouchane Abello-
Tcherpachian
- assistante à la mise en scène Natacha Garange
du 19 novembre au 1er décembre 2019
salle Antoine Vitez

Et si vous rencontriez l’homme idéal ? Les aléas de la vie à deux, le train-train qui use les sentiments, de la rencontre à la vieillesse… Helen a trouvé une parade : elle rêve sa vie autant qu’elle la vit et s’invente un double idéal de l’homme qui partage ses jours et ses nuits. Jusqu’où son imagination et ses fantasmes vont-ils la mener ? Comment concilier l’amour tel qu’on le vit et l’amour tel qu’on le rêve ? Antoine Rault, le brillant auteur du DIABLE ROUGE, signe une comédie douce-amère qui décortique subtilement et avec beaucoup de tendresse la mécanique du couple. L’interprétation de Christelle Reboul et Jean-Pierre Michaël est saisissante de vérité, de sincérité et d’humour. Ils nous entraînent dans cette fantaisie conjugale qui parie sur les ressorts de leur imaginaire.

Calendrier des représentations
  • les mardis 19 et 26 novembre 20h30
  • les mercredis 20 et 27 novembre 19h00
  • les jeudis 21 et 28 novembre 19h00
  • les vendredis 22 et 29 novembre 20h30
  • les samedis 23 et 30 novembre 20h30
  • les dimanches 24 novembre et 1er décembre 15h00
Achetez une place

Plaidoiries

d’après Les grandes plaidoiries des ténors du barreau de Matthieu Aron
mise en scène Eric Théobald
avec Richard Berry

scénographie Johan Chabal et Julie Noyat - lumières Johan Chabal -
musique Sébastien Galiana - vidéos Mathias Delfau
du 03 au 15 décembre 2019 • Durée 1h20
salle Pierre-Aimé Touchard

«Plaider, c’est partir au combat», dit le chroniqueur judiciaire Matthieu Aron qui a reconstitué quelques-unes des plus retentissantes plaidoiries des cinquante dernières années. Dans le décorum de la salle d’audience, la plaidoirie ressemble étrangement à un spectacle. Le moment venu, il n’y a plus que les paroles de l’avocat, ses mots, son éloquence, sa gestuelle et même ses instants de silence. La plaidoirie demeure toujours un moment d’humanité, et lorsque l’enjeu du procès s’y prête, elle acquiert un rôle social et politique au sens noble du terme.
Richard Berry a choisi d’enfiler la robe pour rejouer quelques grands moments de justice et porter haut la puissance du verbe et des mots. La presse, unanime, a salué la puissance
de l’acteur qui nous fait revivre les procès de Véronique Courjault, Maurice Papon, Christian Ranucci, entre autres. Richard Berry nous prouve à quel point l’art de la rhétorique peut faire pencher la balance de la justice et à quel point l’exercice de la plaidoirie ressemble à celui du théâtre.

Calendrier des représentations
  • les mardis 03 et 10 décembre 20h30
  • les mercredis 04 et 11 décembre 19h00
  • le jeudi 05 décembre 19h00
  • le jeudi 12 décembre 20h30
  • les vendredis 06 et 13 décembre 20h30
  • le samedi 07 décembre 20h30
  • le samedi 14 décembre à 17h00 et 20h30
  • les dimanches 08 et 15 décembre 15h00
Achetez une place

Le lien

de François Bégaudeau  
mise en scène Panchika Velez
avec Pierre Palmade, Catherine Hiegel, Marie-Christine Danède

décor Claude Plet - lumières Marie-Hélène Pinon - costumes Marie Arnaudy
musiques originales Bruno Ralle pour Baloo Productions - assistante mise en scène Mia Koumpan
du 16 janvier au 1er février 2020 • Durée 1h30
salle Pierre-Aimé Touchard

Nous sommes samedi, Stéphane déjeune chez sa mère Christiane. L’acte qui lance les hostilités est à la fois anodin et symbolique : Il se lève de table et ne veut plus se rasseoir. Comment parvenir à se parler, se parler vraiment ? Quelle est la force du lien organique qui les unit et que Christiane met en avant, face à l’absence de communication que fustige son intellectuel de fils ?
Pierre Palmade, caustique et féroce, et Catherine Hiegel, rugueuse et sensible, s’emparent avec une puissance peu commune de ces personnages qui s’opposent frontalement sans pouvoir aller jusqu’à la rupture mais savent aussi manier un humour acide et réjouissant qui culmine à l’arrivée de Françoise (Marie-Christine Danède), la copine de Christiane, et de son gâteau à la meringue…
François Bégaudeau, dont le film ENTRE LES MURS a obtenu la Palme d’Or de Cannes, laisse le spectateur libre de se projeter dans cette relation universelle, cette situation en apparence banale et pourtant explosive où l’organique est aussi puissant que la pensée. L’émotion est présente, les rires aussi.

Calendrier des représentations
  • le mardi 28 janvier 20h30
  • le mercredi 29 janvier 19h00
  • les jeudis 16 et 23 janvier 19h00
  • le jeudi 30 janvier 20h30
  • les vendredis 17, 24 et 31 janvier 20h30
  • les samedis 18, 25 janvier et 1er février 20h30
  • les dimanches 19 et 26 janvier 15h00
Achetez une place

Les vies de Swann

de Marc Citti
mise en scène de l’auteur
avec Elise Larnicol, Marion Harlez-Citti,
Arnaud Dupont, Marc Citti

collaboration artistique Delphine Ciavaldini - lumières Jean-Luc Chanonat -
chorégraphie Cécile Bon
du 1er au 14 février 2020
salle Antoine Vitez

Mathieu et sa femme, Anna, ont un petit garçon d’un an, qui a le pouvoir de nous projeter dans l’avenir. Chaque soir, Swann fait découvrir à son père des moments de leur vie à venir. «J’ai écrit cette pièce quand je suis devenu papa ; dire mon bonheur, jouer avec mon angoisse… » confie son auteur, Marc Citti, qui est aussi metteur en scène et acteur de ce spectacle, drôle, touchant et profond à la fois.
Nous voici invités au sein d’une famille joliment déjantée qu’incarne avec une belle énergie un quatuor de comédiens. Armé d’un imaginaire aussi sauvage que poétique, le duo père-fils embarque les spectateurs dans des aventures burlesques et mouvementées.
Ce spectacle d’une grande humanité a conquis le Festival d’Avignon et obtenu le «coup de cœur» décerné par le Club de la Presse en 2018.

Calendrier des représentations
  • les mardis 04 et 11 février 20h30
  • les mercredis 05 et 12 février 19h00
  • les jeudis 06 et 13 février 19h00
  • les vendredis 07 et 14 février 20h30
  • les samedis 1er et 08 février 20h30
  • les dimanches 02 et 09 février 15h00
Achetez une place

Mademoiselle Julie

d’August Strindberg
mise en scène Christophe Lidon
avec Sarah Biasini, Thomas Cousseau, Deborah Grall

adaptation Michael Stampe
décor Catherine Bluwal - lumières Marie-Hélène Pinon - costumes Chouchane Abello-Tcherpachian
musique Cyril Giroux - images Léonard - assistante à la mise en scène Natacha Garange
du 20 mars au 05 avril 2020
salle Pierre-Aimé Touchard

Mademoiselle Julie est un texte mythique qui a donné envie aux plus illustres artistes de raconter cette histoire d’amour et de manipulation, de violence et de fièvre, durant la nuit de la Saint Jean. La demoiselle de la maison va provoquer et séduire le valet de son père, transgression la plus ultime pour cette «fille à papa» qui va tout faire pour rendre cette nuit – la plus courte de l’année – la plus électrique, la plus intense, la plus définitive. La puissance de ce grand texte de théâtre réside dans la force de l’affrontement, qui traverse les décennies sans que soit affadie pour autant la structure psychologique des personnages qui s’aiment et se combattent ; situation chauffée à blanc qui nous permet de ne pas douter que le talent des acteurs réunis pourra enflammer le plateau du théâtre. Strindberg y concentre sa révolte contre les conventions et renouvelle les codes de l’art dramatique en décidant de montrer non pas ce qui se passe, mais comment cela se passe à l’intérieur des personnages, à la manière naturaliste. Il emprunte à la psychanalyse naissante qui découvre l’inconscient. Afin d’être au plus près de l’intensité du jeu d’acteur, des moyens techniques rendus invisibles permettront de saisir en gros plan et en direct, comme une empreinte de leurs âmes, les conflits intérieurs de Julie, Christine et Jean… Comme si la demeure elle-même témoignait de l’énergie destructrice de ces personnages emplis de contradictions et de certitudes toutes prêtes à voler en éclats aux premiers rayons de l’aurore.

Calendrier des représentations
  • les mardis 24 et 31 mars 20h30
  • les mercredis 25 mars et 1er avril 19h00
  • le jeudi 26 mars 19h00
  • le jeudi 02 avril 20h30
  • les vendredis 20, 27 mars et 03 avril 20h30
  • les samedis 21, 28 mars et 04 avril 20h30
  • les dimanches 22, 29 mars et 05 avril 15h00
Achetez une place

Le cercle des illusionnistes

création Alexis Michalik  
mise en scène de l’auteur
avec Maud Baecker, Clotilde Daniault, Michel Derville,  Arnaud Dupont, Vincent Joncquez, Mathieu Métral

scénographie/vidéo Olivier Roset - lumières Pascal Sautelet - costumes Marion Rebmann
musique/son Romain Trouillet - magie Romain Lalire
du 24 septembre au 04 octobre 2019 • Durée 1h50
salle Pierre-Aimé Touchard

Edmond a enchanté les spectateurs du CADO, il en sera de même pour Le cercle des illusionnistes !
… Car Alexis Michalik, auteur, metteur en scène et comédien, n’a pas son pareil pour entremêler dans ses spectacles la grande et la petite histoire, et créer des jeux de pistes à travers les siècles et les lieux pour raconter des communautés de destins.
Dans ce nouveau tourbillon historique et romanesque, nous croiserons la route de Robert Houdin, horloger-magicien du XIXème siècle, et celle de Georges Méliès, cinéaste de génie du début du XXème siècle, épris de magie et créateur des premiers trucages de cinéma.
Au fil de quelques subtils allers-retours dans le temps, ce joyeux et poétique Cercle des illusionnistes (auréolé de trois Molières) nous emmènera à la découverte de l’histoire de l’illusion, des premiers automates au kinétographe, d’artistes hors du commun et de lieux disparus. Une plongée dans un monde à découvrir, celui de la magie et des prémices du cinéma…

Calendrier des représentations
  • les mardis 24 septembre et 1er octobre 20h30
  • les mercredis 25 septembre et 02 octobre 19h00
  • le jeudi 26 septembre 19h00
  • le jeudi 03 octobre 20h30
  • les vendredis 27 septembre et 04 octobre 20h30
  • le samedi 28 septembre 20h30
  • le dimanche 29 septembre 15h00
Achetez une place