Edito

Saison 2021-2022 On compte sur vous !

… comme nous comptons sur l’avenir et sur cette prochaine saison que nous voulons aussi flamboyante et riche que possible pour oublier qu’elle succède à la sombre période que nous connaissons.
Des horizons plus lumineux nous attendent, où le théâtre va apporter à nouveau sa part de supplément d’âme.
Des spectacles éclatants et forts sont prêts à remplir leur rôle de déclencheurs d’imaginaire… Vous nous avez manqués et cette scène vidée de son énergie a attendu son réveil avec impatience !
Un réveil comme un retour au partage essentiel que nous offre le théâtre : celui des sentiments et des émotions et pour commencer, celles qui traversent le chef d’œuvre de Molière : Dom Juan… Cette version vous plongera dans les intrigantes coulisses des répétitions. Car notre imaginaire doit rester en action, le théâtre doit demeurer une école de curiosité. Pour cela, le moyen le plus puissant est de placer le spectateur au cœur des étapes de la création même du spectacle. Cette création CADO de la saison, DOM JUAN – REPETITIONS EN COURS, vous réservera bien des surprises !
Et si vous rencontriez ensuite Madame Pylinska ? L’écrivain-comédien Eric-Emmanuel Schmitt a pris à son contact de belles leçons de vie qu’il nous conte avec humour et profondeur dans MADAME PYLINSKA ET LE SECRET DE CHOPIN. Un partage de l’essentiel… en musique.
Plein feu, ensuite, sur un univers joyeux et déjanté puisque l’ON PURGE BEBE grâce à notre cher Georges Feydeau, éternel rendez-vous de la folie fantasque.
Un univers aussi étonnant que le lien qui unit Elwood à son ami invisible, un lapin de deux mètres prénommé Harvey, dans HARVEY, le drôle de conte à la fantaisie débordante et poétique qu’interprète Jacques Gamblin, surprenant Elwood lunaire. Une histoire qui nous rappelle notre engagement d’enfant à croire en nos rêves…
L’inattendu et l’humour jailliront aussi du piano de Jean-Paul Farré, dont ce virtuose a fait un partenaire théâtral à part entière dans DESSINE-MOI UN PIANO. Alors embarquez ! Vous accosterez plusieurs tempêtes de rire plus tard, réconfortés par l’humanité de ce rêveur imprévisible.
Puis s’imposera un moment surprenant, drôle et grinçant, le temps d’un «thriller burlesque» et singulièrement contemporain qui titillera nos neurones. Le temps de L’INSTALLATION DE LA PEUR, ou quand le théâtre s’insinue dans nos frayeurs collectives… et joue avec nos nerfs et nos zygomatiques.
Voilà de quoi teinter les jours à venir de moments d’émotion, de divertissement, de réflexion et de partage, ce que seul le spectacle (toujours) vivant vous offrira et pour encore longtemps !

Christophe Lidon